Comprendre ses rêves

S’il est une chose dont nous sommes tous capables, c’est bien de comprendre nos rêves. Leurs structures et messages peuvent sembler déroutants aux premiers abords, mais si l’on persévère, leur infinie richesse nous ouvre les portes de la compréhension de nous-même et du monde.

Deux choses sont nécessaires à la compréhension des rêves : la motivation et l’ouverture d’esprit.

La motivation, car suivre ce chemin pourra s’avérer laborieux. L’ouverture d’esprit car certaines images pourront sembler incommodes ou même inaccessibles.

On peut résumer ce qui compose un rêve en deux éléments : l’image et la situation.

Pour comprendre ses rêves, il est bon de questionner chaque image et chaque situation que nous y avons croisé. L’image doit être saisie avec la situation dans laquelle elle apparait.

Par exemple : prenons l’image de la voiture. La fonction d’une voiture est de faciliter les déplacements, elle se caractérise par un espace clos et seule la personne qui tient le volant conduit (être passager d’une voiture est donc souvent symbole de passivité, à l'inverse du conducteur, qui lui a un rôle actif). Dans une situation où la voiture roule normalement, sans caractéristique notable, on y verra un déroulement paisible. Si au contraire, cette voiture fait face à un accident, alors on pourra soupçonner une conduite de vie toxique qui mène la personne au conflit ou à une déconvenue.

L’image se comprend par rapport à la situation dans laquelle elle évolue.

Si cette image est un endroit ou un objet : Quel est sa raison d’être/ Quelle est sa fonction ?

Qu’est ce que cette image représente pour moi ?

Qu’est ce que je ressens pour cette image en général, et qu’est ce que je ressens pour cette image dans le rêve ?

Cette image agit-elle d’une manière prévisible ? Si non, Qu’est ce que ses actions me font ressentir ?

Quel est mon comportement vis-à-vis de cette image ? Et quel est son comportement vis-à-vis de moi ?

Manque-t-il quelque chose à cette image ? Ou à t-elle quelque chose en plus que dans la réalité ?

 

Ces quelques questions permettent au rêveur de dépasser le cadre du rêve pour se saisir de ses éléments.

Il est important de rappeler que les images et situations peuvent être vues symboliquement comme littéralement. Plusieurs sens existent dans chaque rêve.

Faut-il prendre le rêve de manière symbolique ou littéral ?

Tout dépend. Si les éléments du rêve renvoient à un évènement récent, de manière fidèle à la réalité, il est probable que le rêve soit à prendre de manière littérale (voir "fonction physique")

Au contraire, si les éléments du rêve forment une scène inédite, c'est alors l'aspect symbolique du rêve qui nous intéressera.

Oui ! Mais... Par où commencer ?

La structure d'un rêve est très variable, c’est pour cela qu’il n’y a aucune importance à commencer par le début ou la fin.

Ne vous attachez pas à découper le rêve et expliquer chaque partie, cherchez plutôt l’élément « levier », cet ou ces éléments qui, une fois compris, nous permettent de comprendre l’ensemble du rêve.

Ces éléments sont faciles à repérer, ce peut être des animaux exotiques, des personnes importantes dans la vie du rêveur ou un élément du décor improbable, tout ce qui attire l’attention est intéressant à comprendre.

Il est aussi important de s’intéresser à ce qui n’apparaît pas dans le rêve, c’est une question qui se trouve plus haut : « Qui d’autre aurait pu être présent dans ce rêve ? » ; comme par exemple une situation où un seul des deux parents apparait, ou encore un endroit connu dans lequel il manque des éléments.