Déroulement de la séance de Kinésiologie

La personne reste habillée, allongée sur une table de massage. Une tenue souple, facilite le travail.

Une séance de kinésiologie se divise en 3 parties : La mise en place d’un objectif – La recherche d’information – et le rééquilibrage.

La mise en place d’un objectif se fait en fonction de la problématique de la personne ou du but qu’elle aimerait atteindre. En une phrase, dirigée de manière positive, la personne va projeter le résultat qu’elle souhaite atteindre, cette phrase servira de ligne rouge à toute la séance.

Une fois l’objectif clairement énoncé, il est temps de passer à la phase de « recherche d’information ».

Dans cette phase, nous allons utiliser le test musculaire : Il s’agit d’exercer une pression continue sur un muscle du corps, le plus souvent un muscle du bras. En fonction de la manière de réagir du muscle nous obtenons une réponse à une question posée au préalable (Le corps réagit au stress provoqué par l’énoncé ou la question posé, si l’énoncé provoque un stress = le muscle faiblit, si l’énoncé ne provoque pas de stress = le muscle reste fort.).

Il s’agit d’un dialogue entre le corps de la personne et le kinésiologue, un dialogue auquel le corps participe de façon binaire (oui-non).

Grâce à un muscle indicateur, nous allons tester un certain nombre d’énoncés et obtenir des informations précises sur les blocages qui peuvent empêcher la personne d’atteindre son objectif.

Une fois toutes les informations, liées à l’objectif, trouvées, nous pouvons passer à la phase de rééquilibrage.

Après avoir pris connaissance des blocages qui empêchent la personne d’atteindre son objectif, nous allons la rééquilibrer pour lui permettre de retrouver l’harmonie. 

Un rééquilibrage peut consister en de nombreuses choses : des stimulations de points (acupression, zone neuro-lymphatiques/neuro-vasculaires), une visualisation, des mouvements… Le rééquilibrage dépend de ce que le corps de la personne demande.

Une fois le rééquilibrage terminé, nous vérifions que l’objectif ne provoque plus de stress chez la personne.

La séance se termine sur un résumé des principales informations à retenir et à un possible renforcement à faire chez soi.

Déroulement d'une séance de Kinésiologie des rêves

Une séance de Kinésiologie des rêves se déroule de manière similaire à une séance de Kinésiologie "classique", la principale différence se trouve dans l'objectif: dans cette technique, il n'existe pas.

La séance se base entièrement sur le rêve.

En utilisant le test musculaire, nous allons être en mesure de demander directement au corps la signification de son rêve.

Une fois le rêve interprété, nous chercherons s'il est nécessaire de rééquilibrer le rêveur.

-Le rêve peut nécessiter un rééquilibrage lorsqu'il met en avant une problématique particulièrement stressante pour le rêveur-

Si c'est le cas, nous utiliserons un rééquilibrage (voir encadré bleu pour plus de détails), choisi par le corps du rêveur, à l'aide du test musculaire.

Fréquence des séances

Pour travailler une problématique/un objectif, il conviendra de suivre 3 à 4 séances de Kinésiologie, espacées de trois semaines à un mois chacune.

Pour travailler un rêve, une séance suffit.

Pour les personnes souhaitant un suivi de leurs rêves, chaque séance devra être espacée d'un à deux mois chacune.

Durée d'une séance

Chaque séance dure 1 heure environ.

La durée des séances est la même pour une séance de Kinésiologie ou une séance de Kinésiologie des rêves.